Des vacances pour admirer les animaux sauvages

Lorsqu’on parle d’animaux sauvages, on a tendance à penser au continent africain, et c’est normal, vu le nombre exceptionnel de ces animaux là-bas. D’ailleurs, il est pratiquement impossible d’établir un chiffre exact. Quant aux espèces, il y en a tant également et toute cette diversité fait que l’Afrique est considérée comme étant le continent qui en comporte le plus. Mais les animaux sauvages ne sont pas la panacée de ce continent. Il en existe aussi dans d’autres pays du monde.

Où devez-vous aller ?

Où pouvez-vous donc vous rendre pour voir des animaux sauvages en liberté ? Si vous envisagez de passer vos prochaines vacances à aller à la rencontre de quelques-uns de ces animaux sauvages, vous faites bien car ce genre de découvertes vous aident à vous recentrer sur l’essentiel, à vous rapprocher de la nature, à mieux comprendre le comportement de certains de ces animaux, etc. Quelles destinations priser pour faire ce genre d’observation ? Commencez par l’Afrique d’abord…

La destination par excellence

Bien qu’il existe de nombreux animaux sauvages dans d’autres parties de la terre, l’Afrique reste le continent qui possède le plus grand nombre de ces animaux et qui compte le plus grand nombre d’espèces d’animaux sauvages. Programmez donc un séjour en Afrique et vous aurez de grandes chances de rencontrer quelques spécimens et peut-être même quelques animaux en voie de disparition et donc, rares. Pour un safari qui vous donnera entière satisfaction, direction l’Afrique du Sud, le Kenya et la Tanzanie. Car c’est là que se trouve une importante concentration des big five que sont l’éléphant, le lion, le buffle, le léopard et le rhinocéros noir. Visitez en préférence le parc national de Serengeti en Tanzanie et le parc national Kruger situé en Afrique du Sud, vous serez plus que comblé ! Si vous avez beaucoup de temps devant vous et si vous êtes décidé à voir le plus d’animaux sauvages possibles, il existe d’autres réserves privées où vous en verrez.

Et ailleurs ?

Est-il possible d’observer des animaux sauvages en Europe, et en liberté de surcroît ? Bien sûr que oui ! Par exemple, en Camargue, dans le Sud de la France, vous pouvez voir des chevaux mi-sauvages et de magnifiques flamants roses. Vers Hyères, le Golfe de Juan et au Cap Corse, vous pouvez apercevoir des dauphins, de même que dans l’estuaire de Setubal au Portugal, au large des Açores et de Tenerife. Entre le mois d’avril et le mois d’octobre, il est possible d’admirer des orques ou des baleines bleues, des rorquals et des cachalots en Islande. Dans les forêts d’Hälsingland en Suède vivent des espèces sauvages uniques : les ours bruns. Du côté de l’Australie, comme vous le savez, c’est le pays des kangourous et des koalas. Les koalas, ces paresseux australiens se retrouvent notamment dans l’État du Queensland et le long de la célèbre Great Ocean Road. Si l’Australie vous intéresse, vous ne serez pas déçu car une autre espèce sauvage y vit : le dingo.