Faire une location de voiture pendant ses vacances : bien faire les choses

Que vous ayez opté pour Les Maldives ou pour les îles caribéennes, voire n’importe quelle destination dans le monde pour vos vacances d’été, vous ne saurez vous passer d’une location de véhicule sur place. Il en va de réussite de votre séjour, mais aussi de votre confort pendant toutes les visites à faire. Et contrairement aux idées reçues, signer pour ce genre de prestation ne se fait pas au petit bonheur la chance.

Une location sure du plus long terme

Pour la location de voiture à l’étranger, on se laisse souvent berner par la modicité des frais à payer par jour. Raison pour laquelle, malgré les difficultés que cela implique, on opte pour une location journalière. En conséquence de quoi, vous devez rendre les clefs tous les soirs et les récupérer tous les matins. Ce qui vous oblige également à faire l’impasse sur les soirées faute de moyen de locomotion.
Et pourtant, une location sure du plus long terme est possible. D’ailleurs, non seulement c’est plus modique, mais c’est aussi plus pratique. En effet, des recherches ont prouvé que les locations hebdomadaires étaient en général moins couteaux par rapport aux frais de location par jour. Et cerise sur le gâteau, vous n’aurez pas à vous déplacer sans arrêt vers votre prestataire.

Les assurances à la charge du loueur

Attention, dans la location de voiture il y a certes des charges en sus du prix de la location, mais les assurances n’en font pas partie. C’est notamment sur ce point que les touristes se font parfois avoir.
Le contrat de location doit être clair sur le sujet. Vous devez régler les frais de location et vous charger des carburants pendant vos visites. Mais comme vous n’utiliser la voiture qu’une semaine, ou tout au plus deux, une assurance voiture ne sera nullement de votre ressort. En cas d’accident, ce sera à l’assurance auto du prestataire d’engager ses responsabilités.
Prenez le temps de bien choisir votre véhicule. Il en va de la modicité des dépenses pendant votre séjour. En effet, si vous choisissez un véhicule qui n’est pas fait pour monter les pentes que vous vous apprêtez à faire, vous risquez de payer cher en carburant.